• Les polyphénols et leurs secrets magiques...

    Polyphénols, le secret de la jeunesse ?<o:p></o:p>

    L'alimentation est la première des médecines. Mais si l'on connaît les ennemis de la santé qui se cachent dans l'assiette, mais qui sont nos alliés ? Depuis plusieurs années, certains composés sont parés de toutes les vertus : les polyphénols. Très abondants au cœur des fruits et légumes, ils protégeraient de nombreuses maladies. Petit guide…<o:p></o:p>

    Comment réussir à manger tout en préservant sa santé ? Des nombreux scientifiques se sont penchés sur les différents aliments pour connaître leurs vertus.


    Vous avez dit polyphénols ?<o:p></o:p>

    Pourquoi faut-il manger au moins cinq fruits et légumes par jour ? 
    Pour les vitamines ? Bien sûr ! Pour les minéraux ? Cela coule de source ! Pour les fibres ? C'est évident… Mais il existe d'autres composés incontournables présents dans de nombreux végétaux : les polyphénols ! Ces substances ont des propriétés antioxydants très importantes, permettant de lutter contre la formation de radicaux libres en excès dans l'organisme (substances qui vont favoriser le vieillissement cellulaire). Par ce mécanisme, et par d'autres voies non encore élucidées, les polyphénols protègeraient de nombreuses maladies.<o:p></o:p>


    Les alliés contre le vieillissement<o:p></o:p>
    Les polyphénols limitent ainsi l'apparition de certains troubles. Les derniers travaux en date ont été présentés lors du congrès "Polyphénols et santé" qui s'est déroulé à Vichy en novembre 2003. Les scientifiques ont ainsi souligné différentes vertus de ces composés :<o:p></o:p>


    • Contre les maladies cardiovasculaires. Les polyphénols pris lors d'un repas permettraient de lutter contre l'oxydation du mauvais cholestérol. Cela empêcherait ainsi les phénomènes à l'origine de l'obstruction des artères.<o:p></o:p>

    • Contre les cancers. Comme tous les composés antioxydants, les polyphénols préviennent la formation des tumeurs. En effet, ils vont empêcher la formation des agents à l'origine des mutations génétiques nocives.<o:p></o:p>
    • Contre l'ostéoporose. Certains polyphénols peuvent agir comme des hormones. Il s'agirait par exemple des isoflavones de soja. Certes, leur rôle contre la diminution du capital osseux reste encore controversé chez l'homme…

      
    Où se cachent-ils ?<o:p></o:p>
    · Thé, chocolat, vin… Vous avez certainement entendu parler des aliments qui se sont taillés une réputation d'aliments santé, grâce à leur teneur importante en polyphénols.<o:p></o:p>
    · Mais de manière plus générale, on trouve les polyphénols essentiellement dans les fruits : pommes, raisins bien sûr et kaki par exemple. Pour être sûr de faire le plein, vous pouvez vous baser sur la couleur ! En effet, les pigments des fruits rouges sont une classe de polyphénols, les anthocyanes. D'autres types existent : les tanins dans le raisin, les flavonones dans le pamplemousse par exemple.<o:p></o:p>



    Pas d'excès ?<o:p></o:p>
    Attention toutefois, malgré leurs vertus santé, les polyphénols ne doivent pas être consommés en excès. Car si on ne connaît pas encore bien les doses minimums à consommer, on en sait encore moins sur les quantités à ne pas dépasser. Le seul point avéré est qu'une consommation excessive peut diminuer l'absorption du fer par l'organisme.<o:p></o:p>

    Le mieux est certainement de suivre les recommandations du Ministère de la santé : cinq fruits et légumes par jour !*<o:p></o:p>



    Source : Colloque international sur les polyphénols et la santé, Vichy,
    novembre 2003.


    Partager via Gmail Pin It

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :