• Les légumes et les fruits intérêt chez le jeune enfant.




    Les fruits et légumes sont indispensables à l'enfant qui grandit. Pauvres en calories, riches en vitamines, ils doivent être présents dans tout repas équilibré. Même si souvent l'enfant rechigne à en manger.<o:p></o:p>

    L'enfant de 1 à 3 ans devrait manger deux portions par jour de 100 à 150 grammes de fruits et de légumes frais ou congelés. Fruits et légumes ont des valeurs nutritives proches et peuvent se substituer les uns aux autres.
    Pauvres en calories, riches en vitamines...

    La teneur en eau des légumes et des fruits est très importante ; l’eau représente 90 % de leur poids en moyenne. 
    La teneur en énergie est en général faible sauf pour certains fruits. Les légumes et les fruits frais contiennent beaucoup de vitamines, C en particulier, carotène aussi, pro-vitamine A pour les légumes rouges et verts et les fruits jaunes-orangés. 
    Ils ont une teneur aromatique importante, et enfin leur richesse en fibres est fondamentale : cellulose, hémi-cellulose et pectine, qui jouent un rôle primordial dans le transit intestinal. 
    Pour être plus digestes quand ils sont consommés crus, les végétaux doivent être rendus faciles à mastiquer par râpage ou divisions en fins morceaux, et contenir peu d'amidon.<o:p></o:p>



    Teneur en sucres de quelques végétaux

      Laitue, concombre : 2%



      Carotte, oignon, poireau, haricot : 10 %


    Poire, prune, petits pois, pomme, ananas : 14 %


    Potiron, melon, chou, endive, épinard, tomate : 6%



    Orange, citron, fraise : 10%



     Banane, raisin, cerise : 20%

    La valeur alimentaire des végétaux est très différente selon qu'ils sont crus ou cuits.Les végétaux crus sont remarquables par leur grande richesse en eau, en vitamines, d'autant mieux préservées que la peau du fruit et du légume est épaisse et en sels minéraux. 

    Leur cellulose, tendre et non irritante dans les fruits crus et les légumes jeunes, est beaucoup plus irritante dans les légumes vieillis.
     













    Des fruits pour les enfants !
    Les enfants préfèrent les pâtes aux haricots verts et mangent le plus souvent une crème dessert plutôt qu’un fruit… Effet des publicités, manque de temps des parents, problème de gestion des cantines… Comment faire retrouver le goût des fruits et des légumes aux bambins ? 

    Petits conseils pour mettre du vert au menu.
    En Angleterre, 1/3 des enfants mangent moins d’un fruit par jour, et la proportion est la même pour les légumes ! En France, la situation est pire encore : 81 % des enfants de 3 à 14 ans mangent moins de trois portions de fruits et légumes par jour. 

    Lors du congrès EGEA 3 Conférence internationale sur les bénéfices santé du régime méditerranéen qui s’est tenu à Rome en mai 2005, les bambins étaient de tous les débats. 


    La question : comment leur faire manger plus de fruits et légumes, indispensables à leur santé.<o:p></o:p>



    Les parents ne font pas le poids !<o:p></o:p>

    Faire apprécier les fruits et légumes aux enfants ne semble curieusement ne pas aller de soi : dans toutes les enquêtes menées auprès des petits, les légumes sont souvent considérés comme les aliments les moins appétissants ! 

    Certes, difficile pour les parents de lutter contre ces préférences surtout qu’ils ne sont pas aidés par l’environnement. 
    Comme le souligne le Dr Jean-Marie Le Guen1 dans un livre sur l’obésité des enfants, chaque bambin passe en moyenne 2 heures par jour devant la télé. 

    Or il subira ainsi 15 à 20 minutes de publicité… dont 70 % seront des snacks, biscuits, céréales et autres aliments transformés… Sans parler de la formidable offre de biscuits, chocolats et autres snacks, qui rivalisent de couleurs attirantes, et mettent souvent en scène les héros des enfants.<o:p></o:p>

    Du goût avant tout !

    Mais il est heureusement possible d’aider ses enfants à manger plus sainement, en consommant un peu plus de fruits et légumes. 

    Pour commencer, inutile d’acheter des fruits qu’ils n’aiment pas. Vous connaissez certainement les préférences de votre enfant dans ce domaine. 

    Mais cela ne suffit pas, il faut leur proposer des fruits et légumes appétissants, avec du goût, pour réussir à leur "redonner la cote". Alors n’hésitez pas à emmener vos petits sur les marchés, pour leur faire goûter et choisir ce qu’ils veulent. 

    Autre possibilité : vous rendre chez un de ces producteurs qui proposent de cueillir les fruits. Vos enfants se prendront forcément au jeu, autrement plus amusant que de mettre un paquet de biscuits dans le caddie.

    Demandez le programme !<o:p></o:p>
    Vous pouvez également utiliser les campagnes du gouvernement pour faire de la dégustation de fruits et légumes un jeu. 
    Ainsi, vous pouvez transformer en challenge quotidien le fait d’atteindre le but du programme national nutrition santé : au moins cinq fruits et légumes par jour.<o:p></o:p>
    Vous pouvez également vous inspirer d’une initiative menée en Italie
    Chez nos voisins transalpins, l’union nationale des producteurs de fruits et légumes (UNAPROA) a lancé une initiative intéressante pour favoriser la consommation de ces aliments santé : 


    Les cinq couleurs de la vie. 
    Celle-ci a rencontré un succès important, notamment auprès des enfants. Le but : manger les cinq couleurs chaque jour, pour avoir des apports en nutriments santé essentiels :
    • Orange : des oranges et agrumes, des pêches,  des carottes, des kakis des poivrons<o:p></o:p>
    • Rouge : tomate, pastèque, orange sanguine, fraises, cerises<o:p></o:p>
    • Bleu-violet : salade trévise, pruneaux, framboises, figues, fruits des bois, myrtilles aubergines<o:p></o:p>
    • Blanc : pommes (pour la couleur de la chair), oignons, champignons, céleri, chou-fleur<o:p></o:p>
    • Vert : brocoli, persil, épinards, kiwi.<o:p></o:p>
    Un code couleur qui devrait plaire aux petits... et aux grands !<o:p></o:p>


    Croquez les fruits<o:p></o:p>

    Et si vous commenciez par leur faire aimer les fruits ? 

    Les petits fleuves font les grandes rivières. Ainsi, vous pouvez multiplier les gestes quotidiens pour favoriser la consommation de fruits. 

    La première chose à faire est de rendre les fruits disponibles en libre accès. 


    Placez une corbeille à fruits dans le salon. 

    Point important:  essayez de la mettre à la hauteur des enfants, sur la table basse par exemple. 

    Autre point essentiel : montrez l’exemple ! 

    Comment les pousser à manger des fruits et légumes si vous-même n’y touchez jamais… 

    L’exemple des parents est déterminant. 

    Le fait de donner une petite "récompense" pour chaque fruit et légume consommé, semble fonctionner pour débloquer une situation, par exemple lorsqu’il est totalement impossible de faire avaler la moindre crudité à un enfant. 

    En revanche, attention à ne pas en faire trop, cela risque d’avoir l’effet inverse. 

    De même, le fait de mettre en avant l’argument santé : cela ne semble pas fonctionner chez les plus petits, au contraire : ils ont tendance à se méfier si l’on vante les qualités exceptionnelles de l’aliment. 

    Mais l’argument peut "porter ses fruits" chez les plus grands.<o:p></o:p>

    Un moyen simple aussi de valoriser les fruits est de préparer des desserts… aux fruits ! 

    Car il ne faut pas oublier qu’il n’y a pas si longtemps, tous les desserts étaient à base de fruits. 


    La ronde des fruits.

    Faire de temps en temps ensemble, en famille une bonne tarte aux pommes ou un clafoutis redore l’image de ces aliments… et fait plaisir à tous.
    Partager via Gmail Pin It

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :